COVID19 : annonce de lancement de la plateforme de mobilisation citoyenne

24/03/2020 au 25/04/2020
COVID19 : annonce de lancement de la plateforme de mobilisation citoyenne

Afin de garantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires et de rompre l’isolement des plus vulnérables, le gouvernement
appelle à une mobilisation citoyenne en lançant la plateforme « Je veux aider – Réserve civique Covid-19 » en utilisant le lien suivant :
https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/


Cette plateforme permet de mettre en relation les volontaires (18-70 ans), et les besoins de renforts autour de 4 missions prioritaires :

Ø Aide alimentaire et aide d’urgence : « je récupère et distribue des produits de première nécessité aux plus démunis (aliments, hygiène, …),
notamment dans les points habituels de distribution de repas ou auprès des centres d’hébergement d’urgence ».

Ø Garde exceptionnelle d’enfants : « je relaie les professeurs dans la garde des enfants de soignants dans les écoles ou au sein d’une
structure de l’Aide Sociale à l’Enfance ».

Ø Lien avec les personnes fragiles isolées : « je maintiens un lien (téléphone, visio, mail, …) avec des personnes fragiles isolées (âgées,
situation de handicap, etc.) ».

Ø Solidarité de proximité : « je fais les courses de produits essentiels pour mes voisins les plus fragiles (personnes âgées,
handicapées, malades, possibilité de télécharger un kit élaboré par l’association « Voisins solidaires », etc.) ».

Le développement du Covid19 et les fortes restrictions de déplacements appliquées en France ont un impact majeur sur les solidarités et
l’activité des associations. Ces dernières peinent à poursuivre leur activité quand elles ne ferment pas leurs portes, car elles sont frappées de plein fouet par une pénurie de forces vives.

En effet, le tissu associatif repose significativement sur des bénévoles âgés de plus de 70 ans potentiellement fortement exposés à ce virus et invités à rester chez eux.

Le confinement fait, par ailleurs, peser un risque sur les personnes âgées et handicapées isolées.

Si nos forces sont concentrées sur le front de la lutte sanitaire, notre réponse sociale ne peut être reléguée au second plan, sans quoi les plus
démunis et les plus vulnérables risquent d’être les premières victimes de cette crise.